16/12/2019

La ville de Sautron accueille cette année le concert d’ouverture de la Folle Journée 2020 le mercredi 29 janvier, à 20h30, à l’Espace Phelippes-Beaulieux.

La pianiste Nour AYADI interprétera plusieurs oeuvres de BEETHOVEN : la Sonate n°19 en sol mineur opus 49 n°1, la Sonate n°20 en sol majeur opus 49 n°2, la Sonate n°26 en mi bémol majeur opus 81a « les Adieux » et la Sonate n°28 en la majeur opus 101.

Tarif : 10 € (réduit 5 €). Durée : 45 min. Billetterie ouverte depuis le 14 décembre, sur le site de la Folle Journée (www.follejournee.fr) ou dans les espaces culturels Leclerc Paridis et Leclerc Atlantis.

Nour AYADI
Née au Maroc en 1999, Nour AYADI commence très jeune l’étude du piano à Casablanca. Poursuivant à partir de 2016 sa formation au CNSMD de Paris et à l’École Normale de Musique Alfred CORTOT, où elle obtient le Diplôme Supérieur de Concertiste, elle devient à 20 ans la première femme à remporter (en mai dernier) le prestigieux Prix Cortot. Lauréate la même année du concours Les Virtuoses du cœur (1er Prix), elle s’était précédemment distinguée en remportant en 2017 le 1er Prix du Concours international de musique classique de Baku en Azerbaïdjan, et en 2016 le Grand Prix du Concours international de Piano S.A.R. LALLA MERYEM au Maroc.
Invitée de nombreux festivals, tant en soliste qu’avec orchestre - festival de Barbizon, Glafsforden Musik Festival, Les Spiriades, Chopin de Nohant, Matinées du Piano à Orléans, Pianissimes, ou le festival des Alizés qui l’a vue interpréter le Concerto de Grieg -, Nour AYADI est parallèlement à sa carrière de jeune soliste étudiante à Sciences-Po Paris. Alliant ces deux activités, elle a été amenée à jouer au sein d’institutions tels que le Palais des Nations à Genève ou l’Assemblée Nationale à Paris, où sa participation est à l’image de sa personnalité : la flamme de la passion musicale mêlée à la profondeur de l’engagement humain.
Texte Créa/Nantes : Sophie CHAUVEAU