13/04/2022

Le département de la Loire-Atlantique est actuellement touché pour une épidémie d'Influenza aviaire. Si cette maladie touche principalement des exploitations avicoles, les particuliers possédant des oiseaux captifs ou volailles de basse-cour sont également concernés. Des mesures de biosécurité doivent impérativement être respectées pour lutter contre la propagation du virus.

Mesures de biosécurité destinées aux particuliers
Dans le cadre des mesures de biosécurité, si vous détenez des volailles de basse-cour ou des oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commercial, vous devez  :

  • confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour ;
  • exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.
  • déclarer vos volailles sur le site Mes démarches

Par ailleurs, l'application des mesures suivantes, en tout temps est rappelée :
  • Protéger votre stock d’aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l’accès à l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles
  • Eviter tout contact direct entre les volailles de votre basse-cour et des oiseaux sauvages ou d’autres volailles d’un élevage professionnel
  • Ne pas vous rendre dans un autre élevage de volailles sans précaution particulière
  • Protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres. Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse-cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au-delà de cette période, l’épandage est possible
  • Conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.
Toutes les informations sur les mesures à mettre en place sur le PDF téléchargeable ci-dessous et sur l'épizootie en cours sur le site du Ministère de l'Agriculture